Etude pour valorisation des bâtiments de l'ENTPE

15 déc. 2017

Les étudiants du Master « Histoire, civilisation, patrimoine » de l’Université Jean Monnet de Saint Etienne, dont l’ENTPE est partenaire (1), travaillent actuellement sur l'étude de la valorisation des bâtiments de l'ENTPE par le label « Architecture contemporaine remarquable (2) ».

L’objectif : permettre une meilleure protection du patrimoine architectural contemporain.

Dans ce contexte, les étudiants mènent leur enquête et souhaitent vous proposer un questionnaire afin de récolter vos impressions sur les bâtiments de l'école et la mémoire des lieux.

Vous êtes invités à y répondre avant le 22 décembre 2017 (les réponses resteront anonymes et pourront potentiellement être exploitées dans un dossier de valorisation).

Accédez au questionnaire

Les étudiants vous remercient d’avance pour votre participation !

Contacts :
·       Marie PACHTEM - mpachtem@orange.fr
·       Mathilde LEGRET - mathilde.legret@lilo.org
·       Richard CANTIN, référent ENTPE – richard.cantin@entpe.fr


(1)   Le parcours METIS (Management, conservation et réhabilitation des patrimoines matériels et immatériels, métissés de la modernité) du Master « Histoire, civilisation, patrimoine » est proposé par l’Université Jean Monnet et l’ENTPE.


(2)   Le label « Architecture contemporaine remarquable » est attribué aux immeubles, aux ensembles architecturaux, aux ouvrages d'art et aux aménagements, parmi les réalisations de moins de 100 ans d'âge, dont la conception présente un intérêt architectural ou technique suffisant.
Cet intérêt s'apprécie au regard des critères suivants : 
·       La singularité de l'œuvre ; 
·       Le caractère innovant ou expérimental de la conception architecturale, urbaine, paysagère ou de la réalisation technique, ou sa place dans l'histoire des techniques ; 
·       La notoriété de l'œuvre eu égard notamment aux publications dont elle a fait l'objet ou la mentionnant ; 
·       L'exemplarité de l'œuvre dans la participation à une politique publique ; 
·       La valeur de manifeste de l'œuvre en raison de son appartenance à un mouvement architectural ou d'idées reconnu ; 
·       L'appartenance à un ensemble ou à une œuvre dont l'auteur fait l'objet d'une reconnaissance nationale ou locale.

Plus d’infos : Décret du 28 mars 2017 sur le label "Architecture contemporaine remarquable".

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.