AVIS DE DECES | Aimé BERGERON ING 1968

17 sept. 2020

Nous avons le regret de vous faire part du décès de

M. Aimé BERGERON dans sa 75e année, ingénieur promo 1968

La cérémonie civile aura lieu le vendredi 18 septembre à quinze heures au cimetière de Neuville-sur-Saône.


 

Aimé BERGERON a été notamment :

- Directeur adjoint du Cete de Lyon

- Directeur du Service Maritime et Navigation du languedoc-Roussillon

- Directeur délégué régional de la DRE Rhône-Alpes

- Directeur adjoint de l’ENTPE.

- Directeur adjoint de la DDE de Haute-Savoie.

 

Il a été très actif au sein de l'association en tant qu'Administrateur puis Président dans les années 80.

Il a toujours soutenu l'association jusqu'à ce jour.

L'AITPE fait part de ses sincères condoléances à sa famille et ses proches. 

 


Ci-après un témoignage de la part de Delphin Rivière : 

Aimé Bergeron nous a quitté en septembre 2020, il avait 75 ans.

Je l'ai rencontré pour la première fois alors qu'il était chef de la subdivision territoriale de Villefranche-sur-Saône (DDE du Rhône) à la fin des années 70 : il avait participé à la mise en place de formations autour de « l'aménagement global » pour les subdivisionnaires, j'étais à l'époque chef de la subdivision de Gourdon dans le Lot.

Remarqué par le directeur du personnel, Pierre Mayet, il fut appelé à prendre la fonction de chargé de mission auprès de lui pour le corps des ITPE.

Il devait malheureusement perdre sa fille en 1982, et retourner à Lyon, où il prit la tête de l'arrondissement urbain de la DDE 69.

Deux ans plus tard il fut nommé directeur adjoint de l'ENTPE où je le retrouvai : j'étais alors secrétaire général du SNITPE et il participait régulièrement à nos réunions de Bureau National ; c'est dans ce contexte que je lui ai demandé en 1985 de prendre en main la direction du groupe de travail chargé de la rédaction du « Livre Blanc » de l'ENTPE. Ce groupe comprenait des représentants des organisations syndicales, CGT et CFDT, de l'AITPE, de FORMEQUIP (aujourd'hui fusionné avec l'AITPE), et bien sûr du SNITPE.
La réflexion et le document produits ont servi de fondement à la réforme de la pédagogie et plus globalement de l'école.

Je l'ai ensuite remplacé à la direction de notre école et il a été nommé DDE adjoint en Haute-Savoie.

Puis nos destins se sont séparés...

Je me souviens, tous ceux qui l'ont connu se souviennent, d'un homme d'une grande discrétion, d'une grande gentillesse, toujours ouvert aux autres, toujours de bons conseils.

Sa disparition laissera un grand vide dans nos cœurs.

Delphin Rivière


Autres communications

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. Cookies Mentions légales et Politique de confidentialité