LE PORTRAIT DU JEUDI 

Découvrez aujourd'hui le témoignage de Marine HUET, diplômée ingénieure à l'ENTPE en 2013, qui a soutenu sa thèse de doctorat en 2018 et est actuellement Chargée d'étude ville durable, animation territoriale et participation citoyenne au Cerema.

Sujet de thèse : Les pratiques urbaines des lycéens de quartiers populaires : quelles expériences de l'altérité ?

Aménagement & Territoires : Bonjour Marine, comment en es-tu arrivée à la thèse ?

Marine : Après un double diplôme Aménagement et politiques urbaines à l’ENTPE et un master recherche Villes et Société à l’Institut d’urbanisme de Lyon, je me suis lancée dans un doctorat en études urbaines sous la direction d’Eric Charmes au sein du laboratoire EVS-RIVES . 

Mon intérêt pour les sciences humaines et sociales s’est développé dès les années de classes prépa sans pour autant que cela soit un moteur dans mes choix. C’est le sujet de recherche proposé par l’ENTPE au cours de ma dernière année du cycle d’ingénieur qui m’a conduite au doctorat. 

Le laboratoire EVS-RIVES proposait de travailler sur le rôle des mobilités quotidiennes dans l’expérience de la mixité sociale. Les enseignements dispensés à l’ENTPE avaient largement alimenté ma curiosité pour les mécanismes sociaux et urbains et avaient ouvert une fenêtre sur les sciences humaines et sociales. Le doctorat s’avérait être une opportunité de mieux comprendre l’environnement urbain dans ...

Retrouvez l'ensemble de son interview dans la pièce jointe ! Et merci à elle de s'être prêtée à cet exercice... 

Si vous êtes intéressés par les parcours "recherche" des TPE : plus de 30 interviews de docteurs et doctorants à découvrir au sein de la revue 67 "Aménagement & Territoires" dans le mediacenter AITPE (réservé aux adhérents).

Retrouvez également tous les "portraits du jeudi" sur notre site et sur les réseaux sociaux

Autres communications