LE PORTRAIT DU JEUDI 

La gestion de la crise sanitaire et ses effets sur les métiers des TPE, les diverses postures d'intervention qu'elle implique

 

Découvrez aujourd'hui le témoignage de Salvador NUNEZdiplômé ingénieur à l'ENTPE en 1987, actuellement Directeur de la Maîtrise d’Ouvrage / Réseau Escota VINCI Autoroutes.

"La gestion de la crise sanitaire chez ESCOTA"

Aménagement & Territoires : Quelles sont tes missions actuelles ?

Salvador : Après avoir fait de nombreux métiers depuis la fin de mes études, tous dans le domaine de la construction, des infrastructures et tout particulièrement dans les ouvrages d’art, je dirige maintenant la Direction de la Maitrise d’Ouvrage (DMO) du réseau ESCOTA de VINCI Autoroutes depuis septembre 2018. Concessionnaire d’un des premiers réseaux autoroutiers construits en France, Escota, filiale de VINCI Autoroutes, gère un réseau de 471 km traversant six départements dans le sud-est de la France, où sont répartis l’ensemble des opérations. Mon entité regroupe près de 40 collaborateurs répartis sur des diverses fonctions transverses : la conduite d'opérations, la maintenance du patrimoine, l'environnement, les procédures, le financier, la communication... J'ai également deux directions d'opérations : une à Aubagne et une à Toulon en charge d'importants élargissements autoroutiers. J’ai également terminé en début d’année avec mes équipes de Perpignan, l’élargissement à 2X3 voies entre Le Boulou et la frontière espagnole, après avoir parachevé l’opération de déplacement de l’autoroute A9 à Montpellier pour le compte de la société ASF.

A&T : Comment ton service a-t-il géré la période de confinement ?

Salvador : A l’annonce des mesures gouvernementales le 16 mars dernier, l’ensemble des entreprises travaillant pour ma Direction - la Direction de la Maitrise d’Ouvrage du réseau Escota de VINCI Autoroutes - ont décidé de se retirer pour protéger leurs salariés. Ce sont 34 chantiers répartis sur 12 sites différents qui, du jour au lendemain, se sont arrêtés. A partir de ce moment-là, l’ensemble de mes collaborateurs ont débuté leur confinement en mode télétravail. Tout le monde s’est mobilisé pour continuer à travailler notamment sur les études, les dossiers de consultations et les projets en cours. En parallèle, mes responsables de pôles et conducteurs d’opérations ont gardé le lien avec les entreprises titulaires de marchés. Le but était de commencer à réfléchir sur les plans de reprise d’activité une fois que cela serait possible en fonction des annonces du gouvernement. Nous avons dû nous adapter à la situation, aux interlocuteurs qui pour certains n’étaient pas forcément opérationnels immédiatement en télétravail, qui pour d’autres étaient en activité partielle.
En revanche, beaucoup de nos collègues de l’exploitation sont restés mobilisés sur le terrain pour veiller sur le réseau et sur les clients qui continuaient à l’emprunter notamment les chauffeurs poids-lourds qui ont oeuvrés pour assurer la continuité de la chaine logistique.

...

Retrouvez l'ensemble de son témoignage dans le fichier joint en annexe.

Si vous êtes intéressés par les retours des TPE sur leur façon de gérer la crise sanitaire : une quinzaine d'interviews de TPE à découvrir au sein de la revue 68 "Aménagement & Territoires" dans le mediacenter AITPE (réservé aux adhérents).

Retrouvez également chaque semaine un nouveau "portrait du jeudi" sur les réseaux sociaux

Autres communications