Interview de Xavier OLAGNE, nouveau directeur adjoint de l'ENTPE

27 avr. 2021

Xavier OLAGNE a rejoint l'ENTPE le 1er avril 2021 en qualité de directeur adjoint, il est notamment en charge de coordonner le projet stratégique et la démarche qualité de l'établissement.

 

Diplômé des Mines Saint-Etienne et titulaire d'un Master of Science de University of British Columbia (UBC) à Vancouver, Xavier OLAGNE a d'abord passé 20 ans dans le monde industriel, principalement dans une filiale de ThyssenKrupp, grand groupe international leader mondial du vilebrequin usiné. Il y a occupé des postes variés jusqu'à devenir directeur technique et membre du comité exécutif.

 

Il a rejoint les Mines de Saint-Etienne en 2010 pour créer et structurer un centre de formation et de recherche interdisciplinaire dédié à la performance globale des entreprises, l'Institut Henri Fayol. Il a ensuite assuré pendant 7 ans la direction des formations de l'école, avant de piloter en 2020 les projets d'implantation de Mines Saint-Etienne à Lyon. A ce titre, il a coordonné le consortium Diwii (Digital Industrial Way for Industry Institute) qui rassemble des acteurs publics et privés autour d’une ambition commune : accélérer les transformations des entreprises vers l'Industrie du Futur. En janvier 2021, Diwii a implanté une plateforme industrie 4.0 en vraie grandeur sur le Campus Région du numérique à Charbonnières-les-Bains.

 

Xavier OLAGNE est par ailleurs membre de la Commission des titres d'ingénieur (Cti) depuis 2018.

 

Quelles sont les motivations qui vous ont poussé à postuler à l’ENTPE ?

 

Je connais l’ENTPE depuis un certain temps, notamment à travers ma participation au Conseil des études et de la vie universitaire (CEVU). Je trouve que l’école a beaucoup d’atouts pertinents et originaux et est notamment très bien positionnée au regard d’enjeux sociétaux majeurs.

 

Le projet porté par Cécile DELOLME m’a ensuite séduit. L’échange que nous avons eu ensemble et l’opportunité de travailler avec elle en binôme pour mettre en œuvre ce projet et ainsi contribuer à l’écriture d’un nouveau chapitre de l’histoire de l’école, m’ont définitivement convaincu.

Cela faisait 10 ans que j’étais à l'école des Mines Saint-Etienne, j’ai saisi l’occasion qui m’était offerte de découvrir de nouveaux horizons. Aujourd’hui, je suis très heureux d’être à l’ENTPE pour poursuivre mon itinéraire professionnel.

 

Quelles sont vos principales missions ?

 

En tant que directeur adjoint, je n’ai pas un portefeuille de responsabilités complètement prédéfini.  Il est d’ores et déjà acté que je coordonnerai et animerai le projet stratégique et la démarche qualité de l'établissement. Pour le reste, nous allons réfléchir avec Cécile comment nous partager au mieux les missions et dossiers.

 

Dans un premier temps, j’ai besoin de connaitre l’écosystème de l’école, de rencontrer les différentes personnes et de me familiariser avec le fonctionnement. J’ai beaucoup d’informations à assimiler. Cette phase initiale d’écoute et de compréhension est primordiale pour moi.  Et ce n’est pas simple dans le contexte sanitaire actuel. Je voudrais saluer en tout cas toutes les équipes pour la qualité de leur accueil. Les contacts sont très faciles et c’est très agréable.

 

Quelques mots sur vos 1ers dossiers ?

 

Cette année, l’ENTPE intègre le Concours Mines-Télécom pour son recrutement d’élèves des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). C’est un changement très important, à la fois porteur d’opportunités mais aussi de risques, car nous allons désormais être en concurrence directe avec 16 autres établissements.

 

Cette 1ère édition va donner le "la" pour la suite et il est donc essentiel de tout faire pour bien communiquer sur les atouts de l’école. La meilleure façon de convaincre est le témoignage. C’est donc une action qui doit mobiliser toutes les parties prenantes de l’école : élèves, personnels, chercheurs, intervenants extérieurs, alumni. J’apporterai mon expérience et mes idées pour réussir au mieux cette campagne.

 

Finalement c’est un très bon travail pratique collectif à mener en écho avec le chantier que nous démarrons sur le projet stratégique et dont la 1ère étape consistera à revisiter tous ensemble l’identité, la vocation et les grandes missions de l’école.

 

Avant de définir où on veut aller, il faut en effet savoir précisément qui on est, ce qui n’est pas si simple dans un monde complexe et en profonde mutation.

 

Service communication ENTPE


Autres communications