LE PORTRAIT DU JEUDI 

« Les métiers à l'international »

 

Découvrez aujourd'hui le témoignage de Pierre RAMEL, diplômé ingénieur en 2014, Ingénieur de projets - Enertis

NDL : Depuis le 1er septembre 2021 Pierre est de nouveau en France en tant que Chargé de mission Énergies renouvelables à la DREAL PACA

A&T : Bonjour Pierre, peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Pierre : Après ma scolarité à l'ENTPE j'ai occupé un premier poste au sein de la DDT de l´Essonne en 2014 où j´ai encouragé la la production de logements (dont sociaux) tout en limitant la consommation d´espaces naturels auprès des élus du Nord du département. Il s'agissait de porter les enjeux de l'Etat dans le cadre de l'élaboration des documents d’urbanisme en révision (PLU et SCoT) et de temps en temps jouer un rôle de coordinateur pour certains projets d'aménagement importants pour l'Etat et les collectivités (Grand paris express, OIN Paris Saclay, arrivée d´Amazon).

En 2018 je suis parti vivre au Chili où j'ai d'abord intégré une entreprise qui développe et construit des centrales photovoltaïques en tant que responsable de la qualité de la construction puis de la mise en marche et de la connexion au réseau des centrales. Après 1 an et demi au sein de cette première entreprise j'ai intégré Enertis, une entreprise espagnole qui possède une expertise pointue dans le domaine du solaire. Actuellement, je supervise la construction et la mise en route de différentes centrales de 10 MW pour le compte du futur propriétaire.

A&T : Comment en es-tu venu à travailler à l’international ?

Pierre : J´ai toujours eu envie d´aller à l´étranger, d´abord pour voyager, puis pour y réaliser mon stage de 2ème année à l'ENTPE au sein d´un projet de coopération au Vietnam. J´ai passé 5 mois à Ho Chi Minh Ville et j'ai pris le goût de vivre à l'étranger. Il me semble qu'en travaillant dans un autre pays on a beaucoup plus le temps de le découvrir, de comprendre son fonctionnement et les différences avec la France, bien plus qu'en voyageant où l´on va souvent trop vite. Après 4 années en Région Parisienne j'ai eu l'opportunité de suivre ma compagne qui avait obtenu un poste au sein du Lycée français de Santiago. 
C´est donc à la fois une opportunité que nous avions provoquée, une volonté ancienne de réitérer une expérience à l´étranger et le souhait de se remettre à l'espagnol !

Retrouvez l'ensemble du témoignage dans le fichier joint en annexe.

 

Retrouvez également chaque semaine un nouveau "portrait du jeudi" sur les réseaux sociaux

Autres communications